Défense de la langue française   
Figaro Madame - 14 septembre 2002
La langue uniforme :
« l'anglophonisation »

Marc Favre d'Échallens

« Team School » « Best Top School », « University », et autres « Street Way », voilà ce que l'on propose, à de rares exceptions près, à nos enfants. Nous assistons à l'occasion de la rentrée scolaire au déferlement du charabia anglo-américain sur les affiches destinés à nos enfants, du blouson au cartable, en passant par les cahiers et les classeurs.
Après la toute récente tentative de la Commission européenne d'imposer l'anglais comme langue de communication commerciale en France (étiquetage en anglais des produits alimentaires - voir les articles du « Figaro » du 27 juillet 2002), c'est au tour des enfants d'être la cible de l'offensive « d'anglophonisation ». Sous couvert de mode et d'amusement, les enfants et les adolescents, proies sans défense, sont infiniment sensibles aux pressions continuelles des prédateurs commerciaux (...). C'est aux Français de refuser dans la vie quotidienne de se plier à ce diktat mercantile.
M. Favre d'Échallens,
administrateur de Défense de la langue française, 75018 Paris.
Retour sommaire
• Siège administratif : 222, avenue de Versailles 75016 Paris •